Nicolas Hazard va porter l’économie sociale et solidaire au niveau européen

Le Français, président du groupe INCO, a été chargé par la présidente de la commission européenne Ursula Van der Leyen de participer à l’élaboration d’un plan d’action visant à promouvoir une économie plus inclusive et durable.

  • Emmanuelle Réju, 
  • le 24/07/2020 à 09:27
  • la Croix

Nicolas Hazard va porter l’économie sociale et solidaire au niveau européenNicolas Hazard, le 3 septembre 2019.VINCENT ISORE/IP3 PRESS/MAXPPP

Sa nomination était dans les tuyaux bruxellois depuis plusieurs mois mais elle est effective depuis le 10 juillet dernier. Nicolas Hazard, 38 ans, vient d’être nommé conseiller spécial en charge de l’économie sociale et solidaire à la commission européenne, auprès de la présidente Ursula Van der Leyen et du commissaire chargé de l’emploi et des droits sociaux Nicolas Schmit. Son rôle ? Participer à l’élaboration d’un plan de soutien aux acteurs de l’économie sociale et solidaire et en faire un axe fort de la relance de l’économie européenne.

« C’est une grande satisfaction de voir que l’économie sociale et solidaire est considérée comme un axe stratégique de la relance économique en Europe, un secteur clé pour prendre un nouveau départ après la pandémie », se félicite Nicolas Hazard.

→ ENTRETIEN. Nicolas Hazard : « Paris pourrait devenir la capitale mondiale de l’entrepreneuriat social »

Dès la fin de ses études (Sciences-Po et HEC), Nicolas Hazard s’est attaché à concilier son intérêt pour l’économie et sa fibre sociale. Un temps vice-président du groupe SOS, poids lourd du secteur de l’ESS, il a créé en 2010 le Comptoir de l’innovation, un fonds d’investissement dédié au développement des entreprises sociales en France et dans le monde. Parallèlement, l’entrepreneur a créé Impact, un sommet international de l’ESS qui réunit chaque année à Paris une cinquantaine de pays depuis dix ans.

A lire également

Laisser un commentaire