|

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE BAS-CARBONE : Quelles évolutions de la géopolitique de l’énergie ?

Conclusions du projet GENERATE

L’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et IFP Energies
nouvelles (IFPEN) viennent d’achever les travaux conduits dans le cadre du projet GENERATE (Géopolitique des énergies renouvelables et analyse prospective de la transition énergétique), financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR), sur l’évolution de la géopolitique de l’énergie dans le contexte de la transition énergétique bas-carbone.

Les conclusions de ce projet soulignent que la croissance des énergies
renouvelables (ENR) au niveau international pourrait exacerber la dépendance à certains matériaux essentiels au développement des technologies bas-carbone, accroître la concurrence dans les technologies ENR et la propriété intellectuelle associée, affecter les stratégies des pays producteurs d’énergies fossiles et créer des tensions sur les ressources en eau. Autant de facteurs qui risquent d’impacter, dans les décennies à venir, la géopolitique énergétique.

A lire également

Laisser un commentaire